Nouvelles

En route vers le futur jardin pédagogique intergénérationnel

Et oui…c’est part !!!i

Les élèves de la classe de Madame Marie-Maude Auger ont manifestement apprécié plonger les mains dans la terre pour mélanger le compost et le terreau, apprendre à sélectionner les plantes et les fines herbes compatibles les unes avec les autres pour ensuite les disposer dans des bacs à fleurs qu’ils présenteront le 17 août prochain, lors de la Fête dans l’rang.
 
Ces ambassadeurs désignés auront le plaisir de dévoiler le nouveau jardin pédagogique intergénérationnel qui sera élaboré dès la rentrée des classes en septembre prochain. Le personnel de l’école, la Fabrique Notre-Dame-des-Saint Anges, le Comité des loisirs, le Comité de développement Stanbridgeois, la Municipalité vont collaborer dans le but de créer au sein de notre communauté ce projet rassembleur. Le jardin, situé derrière l’église, sur le côté de la cour de récréation des élèves, sera un lieu de retrouvailles et d’échanges où, comme dans le bon vieux temps, il était agréable et divertissant de se retrouver entre voisins.
 
C’est donc avec grand enthousiasme qu’une première pelletée de terre a été réalisée sous la supervision de deux bénévoles passionnés de jardinage. Monsieur André Forte, bénévole aîné, s’est montré agréablement surpris de la curiosité et la connaissance des jeunes apprentis. Ainsi, lorsqu’il a demandé : « Dans quelle proportion doit-on mélanger le terreau et le compost pour obtenir un sol propice à la culture des plantes potagères ? », Hugo, 12 ans, a spontanément répondu. Correctement.  Comment expliquer cette vivacité ? L’année dernière, il fréquentait une école où se trouvait un jardin pédagogique et adorait ces moments passés à jouer dans la terre. À voir la rapidité avec laquelle il répondait aux questions, il faut croire qu’il est tout à fait possible dapprendre… en s’amusant ! 
 
Nos jardiniers en herbes sont donc tous repartis à la maison, chacun avec un plan, heureux et fiers de participer à ce futur projet. 
 
Un rendez-vous à ne pas manquer le 17 août prochain, au village !

 Carole Dansereau