Comité de Développement Stanbridgeois  

L’économie circulaire

Un sujet très intéressant et qui s'adresse à tous soucieux de la récupération/recyclage.
 
L’économie circulaire se définit comme un «système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités» (source : Pôle québécois de concertation sur l’économie circulaire).
 
L’économie circulaire poursuit 4 objectifs qui visent à moins extraire de ressources en amont et à moins en jeter en aval.
Les voici :
· Repenser pour réduire la consommation de ressources et préserver les écosystèmes
· Utiliser les produits plus fréquemment
· Prolonger la durée de vie des produits et des composants
· Donner une nouvelle vie aux ressources 

La Fête dans l’rang réussit son pari de tenir un événement éco-responsable ; une première dans notre région !

Ouverture officielle de la fromagerie Cornes et Sabots : à 14 h, les fromages étaient tous vendus…
 
Sur le rang Ange Gardien régnait le 18 août dernier une animation digne des grands jours de fête ! Dès 10 h 30,  les premiers citoyens ont eu la chance de visiter cette nouvelle ferme caprine et de participer à différents ateliers proposés pour cette occasion. Ainsi, les gens ont aimé rencontrer les propriétaires de la fromagerie Cornes et Sabots Nicola Cunha et Jean-François Larche ainsi que d’autres jeunes entrepreneurs en agroalimentaire de notre région et ont apprécié déguster leurs produits. 
 
Ils ont également été surpris par la qualité des personnes ressources et par la générosité de leur propos lors des différents ateliers se déroulant tout au long de la journée. Plusieurs échanges constructifs et de nouvelles rencontres ont marqué cet événement.
 
D’ailleurs, des échanges avec la représentante de l’Union paysanne, madame Marie-Josée Renault, venue expressément de Québec pour assister à cette journée et le président de l’UPA Brome Missisquoi  monsieur Réjean Racine, ont été faits dans le respect de leurs différents. 
 
L’un des sujets abordés par l’Union Paysanne visait la demande de cette dernière auprès de l’UPA pour qu’elle accepte d’augmenter le quota d’élevage destiné à de petits entrepreneurs agricoles comme cela se fait dans les autres provinces. L’ajout de petits animaux (poulets, dindes, porc..) assurerait, selon l’Union Paysanne, un meilleur revenu au fermier en plus d’ajouter une biodiversité pour l’entretien des sols.   Et comme le mentionnait madame Renaud, cela réintroduirait dans notre environnement la paysannerie au Québec. On ne sait pas si cette demande recevra écho, mais chose certaine, d’autres pas ont été franchis ici à Notre-Dame-de-Stanbridge.
 
Pendant que les adultes discutaient, les enfants, eux, exprimaient leur créativité sous la supervision de l’artiste Martine Bellavance. Charmés par ce décor bucolique et champêtre, plusieurs citoyens y sont demeurés la journée entière à parler, à visionner la magnifique vidéo sur la vie de la ferme réalisée par deux citoyens de notre municipalité (Jacques de Ladurantaye et André Forte), à manger durant le jour le menu offert par la cantine des loisirs et le soir par La Fête dans l’rang, à visiter la ferme, la nouvelle fromagerie, à admirer les chèvres, les ânes, les poules, les canards, les cochons et les poussins, les dindes (offerts par la ferme Fontaine inc.).
 
Comme plusieurs personnes me l’ont rapporté, « on se sentait comme dans le bon vieux temps où l’on prenait le temps de vivre intensément le moment présent ».
 
Et pour clôturer cette fête, quoi de mieux qu’un souper servi par les bénévoles sous le chapiteau. Nous avons entendu que de commentaires positifs concernant les saucisses de porc et de chèvres transformés par le chef Robert Yan Marini du Marché Gendreault.
 
Enfin, ce qui rend le comité particulièrement fier demeure sans aucun doute la réponse positive de plus de 65 % des citoyens sur 210  à avoir apporté leur couvert. Pour les autres, des assiettes et verres compostables leur ont été proposés, achetés en collaboration avec le comité des loisirs, de même que des ustensiles en métal prêtés par la Fabrique. Voilà des exemples de collaboration extrêmement enrichissants et forts prometteurs pour l’avenir.
 
Enfin, tout au long de la journée, les gens ont pu expérimenter des toilettes sans eau (compostables). Ils ont été étonnés par cette pratique écologique, et ce…positivement.
 
Ainsi, nous avons réussi à accueillir plus de 900 personnes avec une empreinte écologique pratiquement nulle (environ ½ sac destiné à l’enfouissement). Vraiment, un succès sur toute la ligne !
 
Merci aux 40 bénévoles présents lors de cette journée et mille mercis à nos hôtes Nicola et Jean-François. Et bien sûr merci à vous chers citoyens de Notre-Dame et des environs qui venez en si grand nombre à ces rendez-vous annuels. Sans votre participation, rien de tout cela ne serait possible. Vous êtes la bougie d’allumage qui donne au comité CDS et à La Fête dans l’rang le goût de continuer !
 
Carole Dansereau,
Responsable de La Fête dans l’rang 2018

Un présentoir à la barrière à lamproie, du parc Fournier.

Un présentoir à la barrière à lamproie, du parc Fournier.
 
Nous sommes heureux de vous informer que nous venons d’installer un présentoir dans le parc Fournier tout près de l’emplacement de la barrière à lamproie sur le ruisseau Morpion. Des  circulaires et pamphlets informent les visiteurs et concitoyens sur ce spécimen quelque  peu intrigant qu’est la lamproie marine. On illustre les caractéristiques de son étrange anatomie et décrivons son mode de vie. Ce présentoir offrira les dernières observations disponibles sur ce spécimen et les facilités offertes par le parc.
 
Nous remercions M. Gabriel  Archambault le concepteur du présentoir et de sa mise en place. La structure métallique est l’œuvre de l’atelier Mathieu Forgues inc.
 Félicitations et remerciements pour cette superbe réalisation.
 
Depuis l’inauguration en 2014, 592 lamproies ont été capturées, dont déjà  40 en 2018.
Les écrevisses sont nombreuses  ce printemps.
 
Les lamproies capturées sont remises à l’université de  Montréal  , que fait elle avec ?
Je vous suggère  de lire l’article du Dr Réjean  Dubuc  neurologue sur le lien  suivant :
https://www.actualites.uqam.ca/2016/decouverte-mecanisme-neuronal-arret-locomotion
 Documentaire filmé le 30 de mai par  ICI  Radio Canada, sur l’utilisation de la barrière à lamproie. Le réalisateur parle d’une présentation éventuelle à la semaine verte, dans la prochaine saison.
 
Jacques deladurantaye pour le CDS.

... Et si Notre-Dame m'était contée.

 
L'objectif visé est de promouvoir et de mettre en valeur l'histoire de notre municipalité. La faire connaitre aux  prochaines générations.
 
Les premières étapes sont les suivantes:
 
·     Rassembler une équipe capable de colliger et de raconter les époques marquantes de l'histoire de NDS,  d'hier à aujourd'hui.
·     Bouquiner les récits et notes existantes sur ces  ancêtres et, pour conclure  solliciter les souvenirs de quelques citoyennes et citoyens  actuels parmi nos aîné(e)s.
·     Faire revivre des situations avec personnages actés. Recréer, filmer et raconter en projection cinématographique  ces époques  afin d'assurer une  pérennité historique.
Projet d'une durée de 2 ans.
Si  ce formidable projet  vous interpelle, nous avons  besoin de toutes sortes de talents. Recherches de faits historiques, écriture, monologue,   scénario, raconteurs  et personnages, caméscope, montage,  etc.
 
Dans les prochains mois nous serons plus spécifiques selon les  besoins identifiés.
L'équipe de départ se compose de Ginette Simard-Gendreault, Ève Paquin, et Jacques deLadurantaye  ...et vous. 
 
recrutement: jacques 450 357 5502 et Pauline 450-296-4567 

CINÉDRONE

Parade du 4 décembre:

Des  images des événements de la parade de Noël ont été photographiées du haut des airs. 

 Éventuellement ces souvenirs du 4 décembre feront partie de la vidéo racontant le merveilleux des saisons que nous offre Notre-Dame-de-Stanbridge et tout son territoire.

Nous sommes à réaliser une vidéo  démontrant les magnifiques paysages de notre municipalité, vues  à vol d'oiseau.   Cette réalisation a pour objectif de créer une visibilité typique  de Notre-Dame lors de nos rassemblements communautaires, ainsi qu'à l'occasion d'expositions  environnantes.  Notre premier thème rassemble les magnifiques images et couleurs de notre automne et souligne la beauté de  notre rivière et de  nos boisés, sans oublier le pont couvert  et ses alentours.  Ce projet  sera un collectif de nos saisons et de certaines activités de plein air.

S'établir et vivre à Notre-Dame


Le comité de développement stanbridgeois et la municipalité de Notre-Dame ont convenu d’une démarche structurée pour promouvoir Notre-Dame comme milieu d’accueil pour de nouvelles familles. Le CDS a nommé des responsables qui accompagneront les candidats intéressés à demeurer à Notre-Dame.

 Nous débutons notre démarche par un appel à tous pour constituer un inventaire ou une banque de données sur les propriétés résidentielles ou commerciales à vendre, incluant les terrains non bâtis et zonés blancs et même les logements à louer.

 Par la suite nous prévoyons réaliser des activités de promotion et prendre contact avec des candidats potentiels pour les diriger vers des offres correspondants à ce qu’ils recherchent. Ce n’est qu’un début et le succès dépend de vous.

-  Vous voulez vendre   - louer   -  ou acheter une propriété. 

-  inscrivez-vous à notre répertoire, c'est gratuit!